telenantes.jpg

VIGNETTE_VILLE_DE_BOUGUENAIS.jpg

Contact
Pour nous contacter
Mail :
b.contrecourants@free.fr

Téléphone :

Fixe 02 40 74 44 98
Portable 07 69 05 05 71
Voile Aviron
Atelier
Infos générales
Gazette Equip'âge
Horloge Marées
Météo
Visites

 84428 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Recherche



Mentions légales


Association Bouguenais Contre~Courants

Pour nous contacter :

b.contrecourants@free.fr

Siège social :
Maison de Port Lavigne
44340 Bouguenais

Directeur de publication :

Fabien GRACIA

Webmestre :
Christian Butteau

Téléphone :
02 40 26 97 30
mercredi après-midi seulement


Hébergement :
Free.fr

Diaporama

Bréve de navigation Voile Aviron

Programme TSF - TSF 2019, ça continue...

La navigation, ça ne s’improvise pas… C’est pourquoi à Bouguenais Contre Courant, la transmission de savoirs et de savoirs-faire ne se fait pas qu’en mer !

 

Après deux sessions de formation très instructives sur les courants et marées ainsi que sur la lecture de cartes marines, quelques matelots se sont de nouveau réunis autour de Fernand le 27 mars, à la Maison des associations de Bouguenais, pour un atelier sur le diagnostic des pannes électriques à bord d’un voilier.

La thématique n’a attiré que peu d’apprentis navigateurs, malgré l’importance que revêt la gestion de l’électricité en mer. Car en cas de panne se sont non seulement le frigo, l’éclairage cabine, la distribution d’eau douce, la pompe à eau qui peuvent se retrouver hors d’usage, mais aussi les instruments de bord !

Adieu AIS, adieu GPS, adieu ordinateur de bord… Batterie ? Alternateur ? Câble ou connecteur défectueux ? Si la panne reste non-identifiée, l’équipage n’a plus qu’à s’en remettre au compas, aux cartes marines et à son fidèle sextant… A condition de maîtriser les rudiments de la navigation astronomique !*

Quant aux matelots avertis qui auront réussi à déjouer les rouages du circuit électrique, encore leur faudra-t-il savoir déchiffrer les informations transmises par leurs instruments de bord redevenus fonctionnels… eek

 

Ça tombe bien, c’était justement l’objet de la TSF animée par Jean-Pierre le 2 avril !

Au programme : interprétation des données délivrées par le compas, le speedomètre, le GPS, le sondeur, l’anémomètre, le pilote automatique et un point sur le cadran moteur, en se référant aux instruments de bord du VDBII.

TSF_instru1.jpg 
 TSF_instru2.jpg 

Encore l’occasion d’apprendre des détails d’importance ; tenez, saviez-vous par exemple que votre compas n’indique pas toujours le Nord géographique ? (lequel diffère du Nord magnétique !) Ou encore qu’une différence entre la route indiquée par votre GPS et le cap donné par votre compas vous renseigne sur l’existence (et la force) d’un courant marin ?

 

Bilan de la soirée : les données délivrées par les instruments de bord ne sont pas à prendre au premier degré mais à interpréter systématiquement ! wink

 TSF_instru4.jpg

 

Enfin le 3 avril, on s’est retrouvé à cinq-six gais lurons au local de Port Lavigne pour un atelier pratique et ludique sur le matelotage avec Alain Rouault, grand spécialiste des nœuds marins… qui nous a donné du cordage à retordre !

les_matelots_en_plein_exercice.jpg

On a ainsi appris à distinguer le bout courant (c’est-à-dire libre) du bout dormant (fixé à un élément du bateau). Mais aussi une gance (lorsque les cordages sont parallèles) d’une boucle (lorsqu’ils se croisent).


noeud_plat.jpg

noeud plat

 

Puis l’on s’est entrainé à attacher deux bouts ensemble, avec un nœud plat ou gancé, qui présentent l’avantage d’être faciles à défaire.

noeud_gance.jpg

    noeud gancé

 noeud_dajut.jpg

Variante : le nœud d’ajut (un nœud plat « bouclé », comme pour faire ses lacets !)

Le nœud de carrick, un peu plus solide et qui lui aussi se défait aisément :

 noeud_de_carrick.jpg
 noeud_de_pecheur.jpg

Le nœud de pêcheur, souvent utilisé pour monter les extrémités de deux lignes, mais aussi pour rallonger des cordages :

Indispensable pour raccorder deux bouts de diamètres différents ; le nœud d’écoute, en simple ou en double. Attention : toujours enrouler le petit cordage autour du plus gros.

 noeud_decoute_simple.jpg
 noeud_de_chaise.jpg

L’on a terminé sur les nœuds les plus usités en bateau sur un seul cordage ;

Le fameux nœud de chaise, solide, facile à défaire, très utile pour amarrer le bateau par exemple ou encore comme nœud d’amure sur une voile.

Et enfin le nœud de cabestan, pour fixer les pares-battages notamment, que l’on peut assurer avec une demi-clé ou remplacer par un tour-mort et deux demi-clés.

 noeud_de_cabestan.jpg
 chat2.jpg

Le chat des voisins nous a tenu compagnie pendant nos exercices pratiques et apparemment, ça l’a beaucoup amusé ! biggrin

 

*Pour cela, on vous invite à venir assister à la prochaine et dernière TSF de la saison dispensée par Jean-Pierre, à la Maison des associations de Bouguenais, le mercredi 15 mai à 18h30.

Inscriptions par mail : meljpbeck@gmail.com

 

 


Date de création : 08/05/2019 @ 17:04
Dernière modification : 08/05/2019 @ 18:16
Catégorie : Programme TSF
Page lue 183 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^